Créer sa plateforme de crowdfunding : 3 conseils à suivre

Depuis 2012 et les débuts de la finance participative en France, des entreprises connaissent le succès en mettant en relation des porteurs de projets et des financeurs. Parmi les succès en la matière, l’agence Capsens,  qui a développé les plateformes des principaux leaders du marché tels Credit.fr, Lita, Enerfip ou Fundimmo. Voici quelques conseils à suivre si vous voulez créer votre plateforme de crowdfunding. 

IFP, CIP, PSI, EP : choisir le statut juridique qui convient à son activité

Avant de lancer votre site de financement participatif et de recueillir vos premières contributions, vous devez demander un agrément. Il dépend du mode de financement proposé et est détaillé dans l’ordonnance du 30 mai 2014.

Une plateforme qui propose d’investir sous la forme de don, avec ou sans contrepartie, ou de prêts, avec ou sans intérêts, doit être immatriculée auprès du Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance (Orias) comme intermédiaire en financement participatif (IFP). 

Mais si l’activité porte sur la souscription de titres financiers non cotés et de minibons, la société a le choix entre : 

  • le statut de conseiller en investissement participatif (CIP). Ce statut est choisi par la plupart des plateformes.
  • l’agrément de prestataire de services d’investissement (PSI) qui est plus lourd et complexe à obtenir.

Dernier impératif : tous les établissements qui perçoivent des fonds pour des tiers doivent être enregistrés auprès de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) comme établissement de paiement (EP) ou agent prestataire de services de paiement. 

Une nouvelle directive européenne 

À partir du 1er novembre 2021, un statut unique européen de prestataire de services de financement participatif remplacera progressivement les autorisations existantes. Une fois agréée par les autorités de son pays, la plateforme pourra fournir ses services dans toute l’UE. 

Développer une plateforme sécurisée et sur mesure

Le développement de la plateforme doit permettre :

  • d’assurer la sécurité des fonds ;
  • de supporter le trafic généré par les visiteurs ;
  • de fournir une expérience utilisateur de qualité. 

Plusieurs solutions existent, comme engager une agence web généraliste, opter pour un logiciel clé en main ou recourir à une société spécialisée dans la conception et la maintenance des plateformes de financement participatif. 

C’est cette option, dite marque blanche, qui a été choisie par Fundimmo, Lita, Credit.fr, Enerfip, Blend Network, Caisse d’Épargne ou le Ministère de l’Éducation nationale. Ces entreprises ont fait appel à CapSens, agence experte dans les services aux fintechs et notamment en crowdfunding. Elle s’appuie sur des briques de code déjà écrites qu’elle adapte au parcours utilisateur et aux spécificités de chaque site. Cette formule garantit le lancement rapide d’une plateforme personnalisée qui peut évoluer dans la durée. 

Établir un business plan

Pour convaincre les investisseurs lors d’une levée de fonds ou pour un emprunt, vous aurez besoin d’un business plan. Ce document est aussi indispensable pour formaliser vos objectifs, évaluer la viabilité de votre projet et évaluer vos actions. 

Profitez de sa rédaction pour réfléchir au business model de votre plateforme de crowdfunding. Après avoir listé l’ensemble des coûts et des frais, demandez-vous comment les répercuter. Prélever une commission sur les sommes collectées est une source de revenus. Cela peut être réalisé sur les porteurs de projet et/ou les contributeurs. D’autres leviers peuvent être imaginés, comme des services de conseil. 

Créer sa plateforme de crowdfunding nécessite de maîtriser les aspects juridiques, techniques et commerciaux. En choisissant CapSens, vous bénéficiez d’un accompagnement de qualité dans tous les aspects techniques mais aussi des conseils d’une équipe qui œuvre auprès des meilleures fintechs depuis 2013.

Catégories : Finance

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *